La stratégie du Crédit Lyonnais face à la crise de 98

Lors de notre enquête, nous avons montré une publicité du Crédit Lyonnais à nos interviewés. Il s’agit d’une campagne qui fait suite à l’affaire Bernard Tapie dont les actes ont eu une répercussion importante sur l’image de cette Banque.

Parmi les réactions, certains ont fait remarquer qu’il existait une différence fondamentale entre la crise traversée par le Crédit Lyonnais et la crise actuelle. En effet, les entreprises qui subissent la crise actuelle n’en sont pas responsables. Pour certains des répondants, les crises les plus difficiles à traverser sont les crises dont on est directement responsables (pollution, malversations…)

D’autres s’intéressent davantage à la stratégie mise en place. 

Pour certains, l’axe de communication choisi vise ici en premier lieu à expliquer que la marque n’est pas le problème, mais la solution. On serait donc face à une stratégie de détournement de l’attention. 

Mais d’autres voient dans cette publicité une manière pour la marque de reconnaître les faits pour mettre en avant le changement qu’ils ont amorcé. La crise est alors une ressource pour se remettre en question et se renouveler. La sincérité est alors un passage nécessaire pour construire une nouvelle relation avec la cible.

Mise en avant du problème pour mieux s’en détourner ensuite ou véritable mea culpa destiné à regagner la confiance des clients ?

Partagez-nous votre vision de cette publicité du Crédit Lyonnais.